Ribeira de Mangue - Épave

L'épave de Ribeira de Mangue

4.6774193548387 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 (31 Votes)

L'épave, c'est juste un prétexte pour aller à Ribeira de Mangue. Et tant mieux car la route est merveilleuse et les paysages somptueux pour arriver jusqu'à cette plage de sable noir à proximité de l'épave...

Sur l'île de Santiago, il n'y a pas d'infrastructures touristiques très développées et encore moins de circuit "découverte" ou d'itinéraire conseillé, alors il faut faire au feeling ! Et avec notre voiture de location, nous espérons pouvoir naviguer où bon nous semble.

Visite en photos

Bananeraie
Bananeraie
Paysans2
Paysans
Bananes
Bananes
Eleveurs
Éleveurs
Route Ribeira De Mangue
Route Ribeira de Mangue
Palmeraie
Palmeraie

La route de l'épave

Direction du jour, une épave de bateau sur la côte est de l'île. L'intérêt n'est pas l'épave, nous espérons juste pouvoir découvrir de belles choses lors de ce périple. Et c'est le cas. Les paysages sont une succession de collines arides roussies par le soleil que quelques oasis viennent verdir. Peu d'arbres ont survécu à ces conditions difficiles et ceux qui ont résisté, subissent les assauts du vent très fréquents sur les îles cap-verdiennes.

Arbre Vent
Arbre plié par le vent
Palmeraie 2
Palmeraie

La piste de Ribeira de Mangue

La dernière partie du trajet, avant de rejoindre la mer, est une piste. Pas la peine de compter sur un panneau pour indiquer le chemin, il n'y en a pas. Il faut donc demander notre route à chaque intersection... heureusement rares. Notre Opel, n'est pas vraiment adaptée à la situation, le moindre caillou tape sous le bas de caisse, alors la progression est lente. Au point d'eau, deux paysans abreuvent leur maigre bétail. On se demande bien ce que le bétail peut bien manger sur cette terre aride brulée par le soleil. Notre présence intrigue mais ils accepteront avec plaisir notre compagnie.

Paysans 3
Éleveurs
Troupeau
Troupeau

En approchant de la mer, quelques oasis verdissent le paysage, comme ces bananeraies ou quelques femmes s'activent à la tâche. Après les derniers palmiers, la plage apparaît. Le sable est noir, si noir que le bleu de la mer n'en paraît que plus profond.

Plage Sable Noir
Plage sable noir
Epave
L'épave de Ribeira de Mangue

Et puis, derrière le cap, la silhouette de l'épave du bateau se dessine. Ce n'est qu'une épave, mais arriver jusqu'ici est une petite aventure fort plaisante !

Suite : La route de Tarrafal, île de Santiago

4.6774193548387 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 (31 Votes)

Mots-clés: Cap-Vert, Praia, Ile de Santiago

E-mail

Globe-reporters

Carnets de voyage

Des reportages avec photos et partage d'expérience pour découvrir une destination et préparer son voyage à travers des carnets de voyage.

À propos de Globe-reporters

Mentions légales  

Globe-reporters Pro

Initiateur d'envies

Des contenus 100 % à vivre et à partager pour les acteurs du tourisme.

Travailler avec globe-reporters

Contact

Échangeons !

Contact

Partenariats