Les voleuses de sable

Les voleuses de sable

4.8225806451613 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 (31 Votes)

Étonnante activité que celle de ces voleuses de sable. Là où d'autres grattent la terre pour extraire des minéraux précieux, les femmes ici récoltent le sable charrié par la mer. Une activité qui éclaire sur le niveau de vie des Capverdiens.

Sur les plages capverdiennes, il est très fréquent de voir des tas de sable entreposés le long des plages. Ils sont partout y compris dans les endroits inaccessibles aux véhicules. On pourrait croire à des jeux d'enfants, mais la réalité est bien différente.

Visite en photos

Cap Verdienne Amassant Sable
Tas de sable
Tas De Sable Ensache
Sable ensaché
Carriere De Sable
Carrière de sable
Chaine Humaine
Chaîne humaine
Tas De Sable
Tas de sable
Voleuses De Sable
Voleuses de sable

L'extraction du sable sur les côtes capverdiennes est d'abord un moyen de subsistance pour de nombreux habitants. Il faut nourrir la famille et les terres arides des îles ne sont pas très généreuses. Alors même si c'est illégal, cette activité est très fréquente.

Les conditions sont extrêmement éprouvantes mais curieusement ce sont quasi exclusivement des femmes qui exercent ce travail. Ce sont "les voleuses de sable", elles ramassent le sable et le revendent à l'industrie du bâtiment pour subvenir aux besoins de la famille.

Avec la chaleur accablante, le travail est harassant. Les Capverdiennes utilisent de grosses bassines colorées qu'elles posent sur leurs têtes pour remonter la sable jusqu'aux zones d'entreposage. Et lorsqu'il ne reste plus de sable sur le rivage alors les femmes vont le chercher dans l'eau. Il n'est pas rare de voir des chaînes humaines extraire les sédiments depuis la mer. Les femmes sont alors ballottées par les vagues et brûlées par le sel.

Extraction Sable
Extraction du sable
Carriere
"Carrière" de sable

Cette activité est si fréquente sur Santiago que certaines plages ont pratiquement disparu. Il ne reste plus que des graviers et la plage prend alors des allures de carrière à ciel ouvert. Une fois amassé, le sable est trié en petits tas en fonction de la grosseur du sédiment ou de sa couleur. Même les endroits les plus reculés font l'objet de cette exploitation.

Plage Sable Blanc
Plage sable blanc
Plage Sable Noir
Plage sable noir

Et s'il reste encore de belles plages de sable blanc ou noir sur l'île de Santiago, c'est parce que ces plages font l'objet de surveillance. D'ailleurs, la belle plage de sable noir de Pedra Badejo est protégée par des militaires en arme pour éviter sa disparition !

Suite : La route de Pedra Badejo

4.8225806451613 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 (31 Votes)

Mots-clés: Cap-Vert, Ile de Santiago

E-mail

Globe-reporters

Carnets de voyage

Des reportages avec photos et partage d'expérience pour découvrir une destination et préparer son voyage à travers des carnets de voyage.

À propos de Globe-reporters

Mentions légales  

Globe-reporters Pro

Initiateur d'envies

Des contenus 100 % à vivre et à partager pour les acteurs du tourisme.

Travailler avec Globe-reporters

Contact

Échangeons !

Contact

Partenariats